Nouvelle Lune Taureau
Le 23 avril à 2h26 Tu

La Nouvelle Lune a lieu à 4° Taureau, un dégré particulier puisque c'est le degré sur lequel Chiron se trouvait lors de sa découverte. Opportunité d'une prise de conscience collective du chemin que peut prendre la guérison de l'humanité ?

La NL est conjointe Uranus et au carré de Saturne (Pallas).

Vénus, maîtresse de la Lunaison, se trouve à 16° Gémeaux, conjointe Vesta et au trigone de Mars.


A méditer le degré Sabian de la Nouvelle Lune : 4° Taureau

Le pot d'or au pied de l'arc-en-ciel : les richesses que procure la réunion des natures céleste et terrestre

Dans la Genèse, l'arc-en-ciel est le symbole de l'Alliance de Dieu avec Noé. Dans toutes les mythologies il exprime, de façon ou d'autre, la réunion de deux mondes. C'est aussi le pont par lequel les êtres divins communiquent avec les mortels. L'apport de cette relation à la conscience individuelle reste intangible : l'arc-en-ciel se perd dans le lointain et, parallèlement, il est la source d'une richesse symbolique de portée universelle. Toute richesse découle concrètement d'un « commerce » ; autrement dit, d'une relation et d'un échange, de contrats aussi, et repose donc sur la foi en la valeur d'une promesse.

Cette étape nous présente une manière de faire-qui nous remet en mémoire le symbole de la seconde étape « un orage aux éclairs spectaculaires ». Il ne faut pas se laisser impressionner par les manifestations de la puissance céleste, car elles permettent un contact fructueux avec des êtres de lumière. Voici une forme naturelle de communion impliquant une transsubstantiation de la matière.

 

Pendant toute la lunaison, le degré Sabian du maître de lunaison, Vénus à 16° Gémeaux , nous accompagne :

Une militante parle avec émotion de la cause qu'elle défend : Réaction passionnée à une expérience nouvelle vécue au plus profond de soi-même.

Ce que l'on a « découvert » non seulement demande à être discuté et vérifié à travers un échange de vues qui permette sa formulation, il faut encore l'« extérioriser ». Notre intuition se voit confrontée à l'ignorance d'autrui. On a besoin de convaincre une audience, de surmonter sa résistance et son inertie face au changement. D'où l'obligation, en règle générale, de mettre en scène ce qui est en jeu. Ici encore, comme au tout début du cycle (Bélier 1°), ce tableau décrit une femme ; en un mot, une personne se fiant à des ressorts affectifs et à des images enflammées pour soulever un public réceptif.

Nous abordons ici l'extériorisation de l'impulsion originelle : l'émersion hors du vaste océan de la potentialité qui constitue la nature humaine à tous les niveaux. C'est la communication d'expériences nouvelles qui est en jeu. L'intelligence se voit sommée d'accomplir sa tâche, mais c'est l'action violente sur les autres d'un esprit violent qui se manifeste en premier, le prosélytisme.

Terre-Mère, parle moi de nous !

La Nouvelle Lune Taureau a lieu le lendemain d'une journée consacrée à la Terre... Une journée pour que les humains se souviennent et célèbrent la Terre, cette planète qui nous porte, supporte, nourrit et donne la vie... Une journée pour nous questionner sur notre reconnaissance à cette mère terrestre... Souhaitons donc que les humains célèbrent leur Terre Mère durant toute cette lunaison Taureau, si cet engagement peut nous aider à nous reconnecter à l'essence même de la Vie ici et maintenant ! Peut-être serons-nous ainsi prêt.es pour la fête du Wesack lors de la Pleine Lune du 7 mai et prêt.es à reconsidérer en toute lumière la juste place de l'humain sur cette Terre, ici où l'Esprit se fait matière...

Cette Nouvelle Lune, toute en tensions vers une transformation profonde de notre être dans ses structures les plus intimes, nous offre de belles opportunités là où nous sommes de nous reconnecter à la générosité intrinsèque de la Vie. Pour le moment, les changements à venir ne sont que des étincelles qui pourront devenir de réels flambeaux éclairant notre chemin.

Quelles que soient les conditions de vie dans lesquelles la vie nous a mises, ici et maintenant elles sont les meilleures ! Difficile à admettre, n'est-ce-pas ? Car cela se bouscule à l'intérieur : la peur, la confrontation à la fin d'une vie, d'un mode de vie, d'un état, de l'autre, le manque, le trop plein, les informations, les aberrations, l'inconnu, l'angoisse, le repos, la joie, la paix, l'acceptation simplement et le temps qui se fait ami ...

Mais quelle épreuve ! Que nous soyons débordé.es par des occupations de survie ou confiné.es à attendre la suite en pleine éclosion du printemps ! Alors pendant que certains luttent pour que ce printemps donne vie au futur, d'autres ont à s'occuper de ce qui éclot en eux-même et à donner forme à ce qui doit s'incarner. La solitude que nous traversons chacun face aux décisions à prendre pour notre futur (que nous vivions seul.es ou accompagné.es) n'est absolument pas isolement mais reliance au plus grand tout. Nous sommes chacun convoqué.es pour participer à ce grand changement. Le mouvement est en passe de prendre forme... Quelle sera notre participation si infime soit-elle au changement entrain de tranquillement s'enraciner ? La peur de l'inconnu peut-elle se transformer en un pas sûr et joyeux vers l'un-connu ? Nous avons chacun choisi de traverser ce moment chaotique pour vivre dans un monde où corps et âme ré-unifié.es nous ouvriront à une nouvelle dimension d'être...

Il est temps de s'ancrer en soi et de faire grandir cet espace en soi qui donnera naissance à ce futur. Nous en sommes à solidifier les racines de notre futur... Dans ce silence, peut-être - certainement - entendrons-nous ce qui est juste pour soi d'être ou de faire... mais attention aux multiples voix extérieures qui viennent interférer notre canal... Si cela se brouille, si la réception est trop mauvaise, le courage de persévérer n'est jamais très loin. Ancrons-nous plus solidement. Soyons attentif.ve.s à notre corps, cette petite planète terre sous notre responsabilité. Soyons conscient.es du plaisir d'avoir un corps à notre disposition, de pouvoir respirer librement et de vivre en conscience tout simplement ! Restons uni.es dans nos divers échanges et n'oublions pas de nous nourrir de la beauté de la Terre avec gratitude.

 


 

Calendrier de la Lunaison

Nouvelle Lune Bélier : 23 avril

  • 23 avril : Cérès entre en Poissons
  • 25 avril : Pluton rétrograde à 25° Capricorne au carré de Mercure
  • 26 avrril : Soleil conjoint Uranus
    26 avril : Mercure carré Jupiter
  • 27 avril : Mercure entre en Taureau
  • 28 avril : Mercure carré Saturne
  • 30 avril : Pallas entre en Verseau

Premier Quartier : 30 avril 20h38 tu

  • 1er mai : Mercure conjoint Uranus à 7° Taureau
  • 4 mai : Vénus au carré de Neptune
  • 5 mai : le Noeud Nord entre en Gémeaux

Pleine Lune : 7 mai 10h45 tu

  • 11 mai : Mercure entre en Gémeaux et passe au carré de Mars
    11 mai : Saturne rétrograde à 2° Verseau
  • 13 mai : Mars entre en Poissons
    13 mai : Vénus rétrograde à 22° Gémeaux

Dernier Quartier : 14 mai 14h03 tu

  • 14 mai à14h31 tu : Jupiter rétrograde à 28° Capricorne
  • 20 mai : Vénus au carré de Neptune
  • 22 mai : Mercure conjoint Vénus
    22 mai : Mercure au carré de Neptune

Nouvelle Lune Gémeaux : 22 mai 17h39 tu