Bienvenue à 2019

Accueillir 2019 en trois temps : Chaque année débute en trois temps astrologiques. Le solstice d'hiver, lors de la nuit la plus longue, fête la renaissance de la lumière et représente l'intention première de l'année à venir. Vient ensuite la date officielle du 1er janvier, décidé arbitrairement il y a fort longtemps, pour fêter l'arrivée de la nouvelle année. Enfin la Nouvelle Lune Capricorne plante le décor et donne l'impulsion énergétique de l'année.

Le Solstice d’hiver

Lors du solstice d'hiver, le Soleil se trouve au trigone d'Uranus (Bélier), carré Mars/Chiron(Poissons) et semi-carré Vénus (Scorpion).
Saturne
, maitre du Solstice, continuant sa progression dans son domicile, le Capricorne, est au mi-point Soleil-Pluton.

Nous sommes à la veille de la Pleine Lune. Jupiter qui est entré dans son domicile fin 2018 est conjoint Mercure à l'opposition de la Lune.


Le 1er janvier 2019

Le Soleil conjoint Saturne se trouve au double sextile de la Lune Scorpion et de Neptune Poissons. Il est maintenant tridécile à Uranus Bélier et bi-nonile à Mars/Chiron Poissons.

Mars est entré en Bélier son domicile !


Nouvelle Lune du 6 janvier 2019, jour de l'épiphanie

La Nouvelle Lune avec une éclipse partielle du Soleil se trouve à 16° Capricorne au mi-point de Saturne-Pluton, sextile à Neptune, bispetile à Uranus, semi-sextile à Jupiter.

Uranus redevient direct en soirée et se prépare à entrer en Taureau !

Degré sabian Nouvelle Lune : Dans la cour d'une école, garçons et filles jouent en tenue de sport : Le besoin d'activité physique et ludique, notamment durant l'adolescence.

La société a appris que l'équilibre entre activité intellectuelle et activité physique est nécessaire au développement harmonieux de la personnalité humaine. Les adultes l'oublient souvent, pris par le besoin de gagner leur vie comme par d'autres obligations. Ce symbole vient nous rafraîchir la mémoire à ce sujet.
Ce premier degré de la vingtième scène du rituel cyclique illustre comment, en règle générale, notre santé, comme celle de la société dès lors, dépend d'une stimulation et d'un exercice physiques.


2019, un premier pas vers l'écologie de l'être

2019 se présente comme une année charnière dans l'avènement d'une société nouvelle. Nous avons pu voir durant l'année écoulée les premiers signes de cette refonte se manifester. L'entrée de Pluton en Capricorne en 2008 a sonné le glas de l'ancien monde et nous voyons depuis les structures dirigeantes être ébranlées, se fissurer, perdre peu à peu de leur respectabilité et de leur légitimité. Dans le chaos actuel, passage nécessaire à toute renaissance, il semble encore difficile d'imaginer ce que sera le monde de demain mais de nombreuses manifestations apparaissent autant de celles cherchant à réaffirmer un passé devenu obsolète que de celles semant les graines de cet à-venir.

La conjonction Saturne/Pluton a lieu tous les 40 ans et tous les 500 ans dans le même signe. La précédente conjonction en Capricorne a donc eu lieu vers les années 1520 ... Vous en souvenez-vous ?

La rencontre de Saturne et de Pluton suscite l'effondrement des structures gouvernantes en vue d'un remaniement radical de nos sociétés. C'est notre système capitaliste qui est attaqué de toutes parts et qui demande à être transformer radicalement et à disparaître. Sa résistance grande encore est fortement mise à mal durant 2019, les fortes pressions qui s'exercent actuellement l'effritent. Il nous faut revoir entièrement notre conception de l'autorité gouvernante, réinventer notre participation individuelle au collectif et nous laisser entrevoir le germe de ce que sera le futur.

Dans ce chaos, les consciences individuelles s'éveillent. Les vieilles recettes ne fonctionnant plus vraiment, la crise est partout. La notion de réussite sociale se transforme chez nos jeunes générations, plus animées par la réussite d'une qualité de vie qui a été délaissée par les anciennes générations au profit d'un enrichissement personnel bien aléatoire. Un nouvel équilibre doit être trouvé et cela commence par soi-même.

Au niveau individuel, chacun.e porte la responsabilité de l'état du monde actuel. Personne ne peut s'extraire de ce devoir de conscience, même si parfois un sentiment d'impuissance nous envahit ! La tâche est lourde à porter et la révolte gronde. Il ne suffit plus de dénoncer, il convient individuellement de reconnaître notre part d'ombre, de cesser de refuser de voir notre réalité en face. C'est en l'acceptant dans son entièreté que l'être responsable que nous sommes grandit en conscience. En posant un nouvel éclairage sur notre zone d'ombre, nous libérons l'énergie de renouveau.

Nous sommes au pied d’un mur qui a commencé à s’écrouler, les gravats sont nombreux, peut-être ont-ils ralentis notre avancée. Enfin nous sommes face à cette réalité et prêts pour la suite.

Cette puissante Nouvelle Lune est une invitation à commencer l'année dans la présence à notre corps à chaque instant, dans l'expression physique de l'être que nous sommes. Avons-nous envie de rire ? de crier notre colère, de pleurer notre chagrin ? Avons-nous envie de faire l'amour ou de vivre l'amour ? Avons-nous envie de danser la vie qui nous habite, de nous ressourcer dans le monde du rêve ? Avons-nous envie de nous empoissonner ou de nous nourrir ? Avons-nous envie de travailler pour survivre ou avons-nous envie de donner au collectif ce qui nous tient vraiment à coeur sans plus d'égoïsme ?

Notre mental a souvent le dessus sur nos vrais besoins et ainsi nous rend sourds à ce que nous sommes. Aujourd'hui, il nous est possible d'entendre nouvellement combien notre liberté de conscience est entravée par certains comportements, habitudes et principes de vie nous maintenant dans une fausse sécurité qui épuise les ressources de l'être. Ce nouveau regard porté sur soi-même peut engendrer une angoisse diffuse. Prenons la peine de la reconnaître, elle vient nous guider vers les profondeurs de notre être là où réside notre seule vérité, l'ego peut se sentir en danger de mort mais c'est encore un grand ignorant, n'est-ce pas !

Il n'est plus temps de tergiverser. Il est temps maintenant. Autrement dit, la question revient à : que ferais-je aujourd’hui si je savais qu’il ne me reste qu’une ou deux années à vivre ? La réponse qui vient du cœur est notre remède !

Durant toute la lunaison, nous pouvons ressentir la puissance des énergies actuelles, une aide certaine...

En ce jour d'épiphanie, soyons prêts à recevoir le cadeau que les rois-mages viennent déposer à nos pieds humblement. Ouvrons-nous à l'intention qui en jaillira et prenons acte.

C’est dans notre maison astrologique Capricorne que va s’inscrire cette Nouvelle Lune. Je vous invite à questionner votre thème : quel secteur de vie représente-t-elle ? Est-elle occupée par certaines planètes ? Comment se relie-t-elle à l'ensemble de notre thème ? ...

En vous souhaitant une Nouvelle Lune, le coeur conscient !

A méditer également pour profiter pleinement de cette lunaison

Degré Sabian de Saturne, maitre de la Lunaison : 12° Capricorne

Une conférence illustrée sur les sciences naturelles révèle des aspects peu connus de la vie : L'aptitude à explorer des sphères peu familières pour découvrir les lois sous-jacentes aux phénomènes complexes de la nature.
Le jardin aristocratique de la phase précédente est devenu le laboratoire et la salle de conférence d'un lycée moderne. On insiste ici sur l'extension des connaissances et la satisfaction de la curiosité intellectuelle. Cependant il existe aussi une aristocratie de la science : c'est l'aristocratie moderne. La manière dont elle utilise les connaissances acquises peut poser autant de problèmes que l'utilisation hier par. La noblesse de ses richesses aristocratiques héréditaires. Or c'est la fonction essentielle de l'homme d'acquérir une pleine conscience de toutes les formes et les phénomènes de la vie sur cette terre... Le genre humain est la conscience de la planète.
A ce second stade, la quête intellectuelle de la connaissance empirique contraste avec l'étalage accompagnant la richesse et la culture d'une élite. La civilisation repose sur l'accumulation toujours plus grande de connaissances et le recours croissant à la technique. Il s'agit par excellence d'exploration à tous les niveaux.

Degré Sabian de Pluton, acteur essentiel de la Lunaison : 21 ° Capricorne

Une course de relais : La valeur d'une saine émulation dans la création d'une conscience de groupe.
Ici nous n'avons plus affaire à la concurrence entre individus, mais à une compétition entre groupes d'individus se relayant chacun leur tour afin de tirer le meilleur parti de leur effort commun et de s'assurer des résultats éclatants. La civilisation tout entière consiste en une gigantesque course de relais dans laquelle groupes et générations portent le flambeau de ce que nous appelons le « progrès ». Les grandes réalisations découlent de la somme globale des efforts humains.
Ce degré insiste sur un aspect particulièrement dynamique de l'« action de groupe ». Ce symbole, où qu'on le trouve, souligne la valeur que revêtent la coopération de groupe ainsi que d'indispensables échanges. On doit chercher à rattacher et adapter ses forces au défi lancé par des concurrents au sein d'un échange dynamique.