Nouvelle Lune Bélier 2019
Le 5 avril 2019 à 8h50 TU à 16° Bélier

La Nouvelle Lune est au double carré de Saturne-Pluton-Noeud Sud. Mars, maître de la lunaison, se trouve à 4° Gémeaux au sextile de Chiron

 

Une Nouvelle Lune Bélier correspond au renouveau d'un nouveau printemps : nouveau départ, nouvelle direction à prendre, nouvel élan, nouveau commencement, nouveau potentiel à révéler. L'enthousiasme de la nouveauté, qu'importe que ce soit un recommencement, nous porte avec tous les possibles que notre imagination nous délivre. Une nouvelle énergie se déploie en nous, devant nous, pour nous. Comment allons-nous l'honorer ?

Comment allons-nous nous laisser porter par ce nouveau courant alors même que de vieilles histoires nous habitent encore, reviennent réveiller une sourde angoisse à laquelle nous sommes tellement habitués ; un poids du passé qui ne demande qu'à être délaissé, clarifié une bonne fois pour toute ! puis rangé dans un coin de notre mémoire, sans plus de souffrance. Il ne sert à rien de se laisser aller à la culpabilité d'entre être encore là, ou à l'insatisfaction d'une situation qui semble nous échapper. Il est peut être temps de retraverser ces vieux schémas, probablement hérités de nos lignées généalogiques ou de plus loin encore. Cela nous demande un peu de réflexion, d'organisation et de maîtrise de soi. Qu'importe, notre être s'est engagé il y a parfois fort longtemps à résoudre et dissoudre ces comportements désuets qui n'avaient d'autre valeur pour nous que la conscience qui en naît lorsque nous décidons de lâcher notre pouvoir égo-iste et d'honorer notre puissance d'être.

Nous ne pouvons craindre de heurter l'autre lorsque nous sommes dans une simple manifestation de l'être que nous sommes. Dans une juste affirmation de soi, notre raison d'être est en harmonie avec l'autre. Nous ne pouvons avoir peur d'être sans concession envers de vieilles habitudes quand nous prenons conscience que l'univers entier a besoin du nouveau pas que nous allons nous donner à être.

Car le collectif n'existe que par ces innombrables "petits" pas qui cherchent à se frayer un chemin pour que le nouveau monde advienne quand le temps sera venu. Rappelons-nous l'histoire du colibri qui va porter quelques gouttes d'eau dans l'incendie d'une immense forêt. Il y a très certainement un danger à traverser le passage dans lequel le monde se trouve embarqué. Mais nous pouvons choisir, soit le désastre qui se dessine devant nous est si vaste qu'il nous laisse impuissants; soit nous sommes conscients de la puissance de l'être en action, de la force d'un coeur éveillé, alors l'impulsion juste soutenue par notre foi guidera le renouveau qui cherche sa voie.

Du point de vue de l'âme, il n'y a aucun "mal" à se retrouver dans cette situation, nous avons choisi en connaissance de l'importance de notre rôle à jouer ici et maintenant. Acceptons, dénonçons, agissons...

Alors quelles que soient les lourdeurs, les rigidités ou grincements de l'ego qui peuvent encore être là, soyons conscients de l'enthousiasme qui s'offre à nous durant cette lunaison. Soyons comme le suggère le symbole Sabian pareil à l'enfant et notre regard sur le monde s'éclairera...

L'humain s'éveille pas à pas !


Carte découverte du Tarot Zen d'Osho


C’est dans notre maison astrologique Bélier que va s’inscrire cette Nouvelle Lune. Je vous invite à questionner votre thème : comment ce secteur de vie vous incite à un nouveau départ ? Quelles planètes sont là pour soutenir l'inspiration du moment ? Comment en se reliant à l'ensemble de votre thème, vous guident-elles sur le chemin ?

Il peut être également révélateur de regarder sa maison Gémeaux, là où se trouve le maître de cette lunaison. L'étincelle vient de ce secteur de vie.


A méditer pour profiter pleinement de cette lunaison

Degré Sabian de la Nouvelle Lune

Des esprits de la nature s'affairent dans la lumière du couchant : Entrer en harmonie avec les forces invisibles de la nature.

Dans la lumière de l'accomplissement personnel (que symbolisent le couchant et la sagesse), chacun pourra créer un contact vivifiant avec les forces de la nature. Celles-ci interviennent chaque fois que se produit un phénomène de croissance ; toutefois l'intelligence humaine, obnubilée par la poursuite d'objectifs que détermine sa conscience, reste aveugle à la présence effective de forces invisibles (« occultes »). Ces forces constituent un domaine spécifique propre à toute vie planétaire. Inhérentes à toutes les « biosphères », quelle que soit la planète, ce sont des énergies impersonnelles et aliénées prenant forme dans le substrat des phénomènes vitaux. Elles intéressent donc le déroulement de l'intégration sur le plan de la planète en son entier, tel un organisme avec ses systèmes automatiques de croissance, de conservation et de multiplication organique. Dans cet organisme planétaire, ces forces de la nature se comportent en agents d'équilibre et d'harmonie, et en assument l'orientation, un peu comme le fait le système endocrinien dans le corps humain; et, par-delà ce système, le réseau plus occulte des énergies propres aux chakras rattachées au prana, l'énergie solaire. C'est lorsque cette énergie commence à décliner (donc symboliquement au coucher du soleil) ou lorsque le corps est affaibli par la maladie, le jeûne ou l'isolement sensoriel, qu'il devient plus facile de percevoir ces « esprits de la nature » et de leur donner une forme qui symbolise le caractère de leurs activités. Ces représentations changent avec l'imagerie culturelle propre à chaque collectivité humaine, tout en conservant néanmoins certains traits essentiels en commun.Le présent degré symbolique nous invite à tourner notre esprit vers une conception de l'existence non pas rationnelle mais holistique et intuitive.

Cette étape laisse entendre que l'on est appelé à une re-potentialisation. Elle signifie aussi que l'on doit » redevenir comme un petit enfant ».

 

Degré Sabian de Mars

Le houx et le gui réveillent de vieux souvenirs de noël : Désir ardent de régresser vers un stade pré-intellectuel de conscience.

L'intellect, sous la férule de l'ego, a incorporé toutes les perceptions de l'esprit lucide (l’ « embarcation à fond de verre ») en un ensemble logique et rationnel. Pourtant les souvenirs d'enfance et la foi naïve dont témoigne cette période de la vie, reviennent parfois en mémoire, éveillés par les reliquats d'images ancestrales jadis investies d'une grande vitalité (le gui était sacré pour les Druides). Le gui et son contraste soutenu entre le rouge et le vert évoquent une appréhension plus primitive et magique de la couleur, comme le montre l'art tibétain par exemple. La nostalgie de valeurs plus naturelles et sentimentales tend à provoquer un mouvement de contestation, donc à intensifier les émotions au sein de la personnalité individuelle. Sur un autre plan, on aboutit au Romantisme après la période post-classique et post-rationnelle.

Cette étape rappelle la quatrième étape de la huitième scène (Taureau 9°) symbolisée par l'« arbre de Noël ». Le vécu de l'enfance a troqué son aspect vivace pour un souvenir nostalgique voire obsédant. Ce symbole annonce la résurgence de valeurs et d'aspirations plus profondes jadis rejetées dans l'inconscient collectif. Il souligne l'importance d'archétypes reposant sur la tradition pendant que s'opère cette « découverte », et insiste sur un retour aux sources . Le contact avec les archétypes est susceptible, néanmoins, de conduire à des situations explosives.


Les rendez-vous de la Lunaison

Mars, maître de la Lunaison, est en Gémeaux au sextile de Chiron lors de la Nouvelle Lune, il sera au carré de Neptune le 27 avril.

Durant la Lunaison, la Lune sera conjointe à Mars le 9 avril, au carré croissant le 16 avril, puis à l'opposition le 22 avril et enfin au carré décroissant e le 30 avril.

  • Nouvelle Lune le 5 avril
  • Jupiter rétrograde le 10 avril à partir du 25° Sagittaire
    Vénus conjoint Neptune le 10 avril à 18° Poissons

  • Premier Quartier : le 12 avril à 23° Bélier/ Cancer

    Mercure au carré de Jupiter le 12 avril 25° Poissons/Sagittaire
    Vénus au carré de Jupiter le 15 avril à 25° Poissons/Sagittaire
    Mercure entre en Bélier le 17 avril

  • Pleine Lune le 19 avril à 30° Bélier/Balance
  • Vénus entre en Bélier le 20 avril
    Pluton rétrograde le 24 avril à parir du 24° Capricorne

  • Dernier Quartier le 26 avril à 7° Taureau/Verseau
  • Mars au carré de Neptune le 27 avril à 18° Gémeaux/Poissons
    Saturne
    rétrograde le 30 avril à parir du 21° Capricorne
    Mercure carré Saturne le 1er mai à 21° Bélier/Capricorne
    Mercure carré Pluton le 2 mai à 24° Bélier/Capricorne

  • Nouvelle Lune Taureau le 4 mai à 15° Taureau
       

Calendrier Spécial Chiron

Pour les personnes Chiron Bélier, quelques dates à surveiller, des journées qui peuvent se révéler des temps Kairos, des temps où des synchroncités peuvent vous éclairer sur le chemin de votre intégration de Chiron et vous montrer la direction juste à prendre...

Chiron débutera la lunaison à 3° Bélier jusqu'au 11 avril, il traversera le 4° Bélier du 12 au 29 avril et atteindra le 5 ° bélier à partir du 30 avril

Mercure conjoint Chiron le 19 avril à 4° Bélier
Vénus conjoint Chiron le 23 avril à 4° Bélier

Cycle Lune / Chiron

  • Conjonction le 4 avril, veille de la Nouvelle Lune, à 3° Bélier
  • Sextile croissant le 9 avril
  • Carré croissant le 11 avril
  • Trigone croissant le 13 avril
  • Opposition le 17 avril
  • Trigone décroissant le 21a vril
  • Carré décroissant le 24 avril
  • Sextile décroissant le 26 avril
  • Prochaine conjonction le 1er mai à 5° Bélier