Solstice d'Hiver

2016 débute ici

 

 

Cette année le temps de passage d’une année à l’autre est particulier… remarquable comme chaque instant me direz-vous ! oui mais… il y a certains ici & maintenant quand même…

Tout commence au solstice d’hiver…

Spirituellement, le solstice d’hiver est source de l’année à venir, l’annonce d’une naissance dont l’hiver est le temps de gestation. Le thème astrologique du Solstice traduit ainsi l’Intention de l’année à venir. Vient ensuite le thème de la Nouvelle Lune Capricorne qui lui place les différentes manifestations potentielles de ce nouveau cycle. L’humain n’a pas oublié ce cycle universel, ainsi sur nos calendriers, 2 fêtes marquent ce passage, Noël et le Jour de l’An. Et cette année, nous avons un vrai cadeau de Noël, une Pleine Lune le jour de Noël ! La dernière fois c’était en 1977, année exceptionnelle astrologiquement parlant, puisque c’est l’année où fut découvert Chiron…

Pour bien saisir ce que 2016 vient nous offrir et comment nous pouvons participer au mieux à le manifester, il nous faut donc étudier ces 4 moments attentivement et observer comment les principaux mouvements célestes actuels se conjuguent.

Commençons par le Solstice d’hiver
Cette année, le Solstice d’hiver a lieu le 22 décembre à 4h48 TU. Thème de Solstice oblige, nous allons étudier tout particulièrement, le soleil et comment il « relationne » avec les autres planètes, ces aspects planétaires nous indiquent comment l’énergie du moment va se propager et circuler dans le thème.

Ici nous trouvons un Soleil sans aspect majeur avec des planètes. Une planète dans un telle position relationnelle est livrée à elle-même ; dans ce concert céleste, c’est son moment de jouer en solo. Chez la personne ayant une telle configuration, on note une dualité, parfois même un désagréable sentiment de division interne, qui exige souvent de se mettre tôt en chemin vers l’unité. Et c’est la première planète qui va entrer en aspect avec la planète isolée qui est le facteur déclencheur, celle qui ouvre à la possibilité d’unité retrouvée.

Ici avec notre Soleil de Solstice ainsi isolé, il est fort possible de vivre une sorte de dissociation entre notre vie matérielle, nos activités journalières et la conscience que nous en avons ainsi de nous réaliser spirituellement. Pas facile de vivre consciemment notre divinité simplement en lavant la vaisselle après un repas … Pas facile d’accepter que le chaos actuel qui nous habite et dont l’extérieur est un miroir si perturbant et insécurisant, soit le chemin le plus sûr vers un monde plus juste et aimant. Peut-être éprouverons-nous un peu plus fortement que chaque instant de vie est un choix entre s’ouvrir plus à la lumière de l’amour ou se laisser emporter par la peur…

Qu’est-ce qui va nous aider ? La première planète que le Soleil va aspecter après le Solstice n’est autre que la Lune lors de la Pleine Lune Capricorne* de Noël ! Comme quoi au sein du chaos que nous traversons, un ordre harmonieux est toujours à l’œuvre… Nous regarderons ce thème de PL plus tard, le thème du solstice a encore des choses à nous dire.
Le Soleil de Solstice est en aspect - presque exact (exact le 20 décembre en soirée) – de novile avec Vénus. Le Soleil de Solstice s’allie dans le plus grand secret à une Vénus Sagittaire ; esprit de camaraderie et foi en son idéal incitent à croire à l’unité retrouvée…

Chaque année au solstice d’hiver, le symbole Sabian nous rappelle à la « responsabilité qu'implique toute quête du pouvoir ». Allons donc regarder le symbole de Saturne, très respectueux maître du Solstice d’hiver pour connaître sa saveur pour 2016. Actuellement Saturne se trouve à 11° Sagittaire :

Dans l'aile gauche d'un temple archaïque, une lampe brûle dans un récipient à forme humaine.
Dominante: De nos jours il est important de « retrouver son corps » pour compenser les effets d'une intellectualisation trop prononcée.
Cette suite symbolique nous met en présence d'images assez mystérieuses, auxquelles néanmoins on peut attribuer un sens très profond et important pour notre époque. L'énoncé original de cette scène parlait d'« illumination physique »; toutefois il semble traduire, en termes d'aujourd'hui, le besoin de se fier à « la sagesse du corps » dont on fait grand cas dans différentes techniques modernes comme la psychothérapie de la Gestalt. Il s'agit de déconditionner une conscience emprisonnée dans des stéréotypes intellectuels entièrement subordonnés à des valeurs quantitatives prônant l'« objectivité » et la conformité aux normes culturelles.
C'est le premier stade d'un enchaînement provocateur. Il insiste sur l'importance, pour nombre d'intellectuels, de se fier aux réactions de leur organisme lorsqu'ils relèvent les défis de l'existence.”


Ainsi nous sommes invités à écouter notre corps. Le corps, encore si souvent méprisé dans ses besoins fondamentaux, ce corps encore si souvent reléguée à l’état de machine à faire. Oui il y a encore du chemin à parcourir pour entendre et écouter l’intelligence du corps. ! Le message au niveau collectif me semble clair, la Cop 21 vient juste de se terminer mais c’est bien le début d’une nouvelle relation avec notre terre-mère qui s’annonce, qui nous interpelle, à laquelle chacun en tant qu’infime partie de ce grand tout nous ne pouvons qu’oeuvrer, même si nous n’en avons pas vraiment conscience dans chacune de nos actes d’amour...


On s’étonnera moins que ce soit la Lune qui se trouve être la première planète rencontre par le Soleil de Solstice. Un vrai cadeau de Noël qui nous est offert avec la Pleine Lune de Noël.

 

* Les termes Nouvelle Lune, Premier Quartier, Pleine Lune et Dernier Quartier désignent non pas une position de la Lune dans le zodiaque mais un moment-état de la relation de la Lune avec le Soleil. Ces états de la Lune font donc partie d’une même lunaison et portent le nom du signe de cette Lunaison. On trouve cependant de plus en plus de référence à une PL Cancer en pleine lunaison Capricorne, si tout le monde se comprend c’est malgré tout une erreur de sens, car à cette période de l’année, le signe que la PL est à même de mettre en lumière n’est pas le Cancer mais bien le Capricorne ; ceci au travers d’un récepteur Cancer…

**Aspect dérivé du nombre 9 : Le Novile (40°) : Le nombre 9 est le nombre d'une gestation accomplie (les 9 mois de gestation), suivie de la naissance. Cette période contient aussi 40 semaines et le nombre 40 a été le symbole d'une période de préparation à une renaissance. Le novile représente le niveau où le plein accomplissement de l'être individuel est possible, que ce soit comme fin en soi (approche négative) ou comme condition d'une émergence positive dans un domaine d'être tout à fait nouveau et plus élevé (qui commence avec le nombre 10).

Site Astrosophia