Nouvelle Lune Vierge 2017


Cette Nouvelle Lune a lieu le 20 septembre 2017 à 5h30 TU sur le 28ème degré Vierge, au carré de Saturne et à l’opposition de Chiron. Mercure maître de cette lunaison est en Vierge à l’opposition de Neptune ! Le ton est donné, il est temps de traverser le voile de nos illusions qui mettent à mal (à maux) nos relations et qui trahissent notre réelle capacité d’amour pour quelques bien-êtres matériels.

Mais nous ne pouvons aborder tout le bénéfice de cette NL sans avoir réalisé ce que la précédente lunaison a commencé à révéler. Durant cette Lunaison Vierge, nous allons nous devoir incarner les conséquences matérielles de la révélation de la Pleine Lune précédente.

La seconde Lunaison Lion du mois passé a inauguré un cycle de Lunaison de transition, la NL se faisant à la fin d’un signe, la PL a lieu dans le signe suivant, ce cycle favorise notre capacité innée à la fluidité qu’est le courant le vie qui nous traverse quand nous savons rester ouvert à ce courant d’amour plutôt que de nous battre contre lui, certains par besoin de tout contrôler, d’autres par simple peur de l’inconnu...

Revenons donc un court instant sur la lunaison précédente. Non seulement elle inaugurait ce nouveau cycle mais elle a eu lieu lors d’une éclipse solaire qui a été provoquée de véritables secousses sur notre planète Terre. Quand est-il de notre être profond ?

Qu’avons nous perçu émotionnellement durant les premiers jours de cette Nouvelle Lune qui nous a naturellement conduit à une révélation libératrice autour de la Pleine Lune ?

Les émotions c’est la vie à l’état brut, c’est la force de vie qui anime l’humain, c’est ce qui nous ouvre à l’amour, nous fait grandir en âme ... mais sans conscience, ces émotions peuvent être dévastatrices, la peur peut prendre le dessus quand celles-ci échappent au contrôle de notre mental.

Comment avons-nous réagi à ce flot émotionnel ? De quelle façon avons-nous accueilli la mise à nu de notre faille depuis si longtemps inscrite dans notre chair que nous en avions fini par croire qu’elle était le socle de notre épanouissement ? Nous n’avions pas complètement tort puisque elle nous a conduit dans cet ici et maintenant où la lumière peut se faire sur nos errances passées. Soyons fier du chemin parcouru même si nous sommes aujourd’hui conscients des innombrables détours que nous avons pris pour en arriver là ! Le temps importe peu quand la conscience s’éveille ! Humains nous sommes et devons l’accepter. Dans les ruines de nos illusions, nous pourrons nous réjouir de ce que ce chaos émotionnel nous a révélé, gratitude !

[Rappel du Degré Sabian de la seconde Nouvelle Lune Lion :
Une sirène jaillit des vagues de l'océan, prête à renaître sous une forme humaine: Le stade auquel un profond sentiment intuitif, jaillissant de l’inconscient s'apprête à prendre forme comme pensée consciente.
La sirène personnifie un stade d'éveil qui, même s'il est à demi-formulé par le conscient, se trouve potentiellement immergé dans les limbes de l'océan en perpétuel mouvement et à jamais insaisissable de l'Inconscient collectif. Le créateur, le penseur ou l'artiste connaît bien ce mélange singulier d'exaltation et de joie, caractéristique de cette étape. Ce sentiment intuitif s'évanouira-t-il, réabsorbé dans l'inconscient ; ou bien l'indicible vision va-t-elle prendre l'aspect concret et exprimable d'une idée ou d'un motif précis dans une œuvre d'art ? Ce quatrième degré suggère que le feu qui nous consume et nous pousse à prendre une forme concrète et stable est à l'origine de toutes les techniques par lesquelles on s'exprime soi-même. Un archétype énergétique inconscient essaie d'atteindre la conscience à travers le créateur, comme l’Amour cherche une manifestation tangible à travers les amants. L’univers pré-humain tout entier tend avidement à parvenir à la conscience claire et stable du stade humain. C'est cette grande impulsion de l'évolution, cet élan vital, que traduit le symbole de la sirène en quête d'une forme humaine d'incarnation - l'aspiration a une forme consciente et à l'homogénéité.
]


Nous arrivons ainsi à cette Nouvelle Lune Vierge dont voici les deux degrés Sabian qui devraient nous inspirer pour cette lunaison :

Le degré de la Nouvelle Lune :
Un homme chauve s’est emparé du pouvoir : La force pure de la personnalité en des moments où une décision s'impose.
Que ce soit à l'échelon religieux ou au plan sociopolitique et culturel, il arrive un moment où il faut remettre en cause sans merci l'ordre établi et les normes culturelles tombant en désuétude. Des personnages à l'action catabolique surgissent pour prendre le pouvoir et imposer des décisions qui changent les structures de la société ; ou bien, sur un plan personnel, un vif besoin de changements purificateurs fait sentir, et certaines décisions éprouvantes sont prise. Il faut faire face aux événements et, aussi brutal qu’apparaisse le pouvoir, les accepter.
Une décision et une transformation s’imposent que l’on ne saurait ajourner. L’existence est mouvement. Aucune forme statique, si belle et évocatrice soit-elle, ne peut rester longtemps sans être remise en cause. Tout se plie au pouvoir de la VOLONTÉ, quelle soit divine, humaine dans son exercice ou satanique.

Le degré de Mercure, maître de la lunaison
Un homme d'état puissant vient à bout d'une violente crise politique: Le besoin collectif d'ordre et d'organisation se condense dans un personnage incarnant la réponse à ce besoin.
Le rôle de l'époux qui est de féconder la nature prend ici une signification sociale et collective. Nous sommes au stade où une appréhension énergique du but même du cycle de l'existence est confrontée aux restes désordonnés d'un passé anarchique. Le tempérament du chef politique est toujours dicté par le besoin, aussi subconscient soit-il, qu'éprouve l'amalgame disparate de personnes que le destin l'appelle à diriger. En son temps, le dirigeant sera adulé comme le « Père divin » de la société à laquelle il donna ses structures.
A ce stade, on découvre une nouvelle caractérisation des multiples visages que prend la polarisation entre positif et négatif. Nous avons devant nous un personnage doué de CHARISME, cette force mystérieuse et insaisissable que donne à un homme ou à une femme la réceptivité au courant de l'évolution planétaire.

(extraits de Dane Rudhyar : les degrés Sabian)

A lire ces degrés, je ne peux pas ne pas penser à notre chef d’état (bien qu’il soit loin d’être chauve !) et à ses ordonnances signées au début de cette lunaison.
Il semble qu’un ordre, invisible à nos yeux d’humains, soit à l’oeuvre. Le Président français semble être l’homme de volonté du moment, d’un point de vue astrologique. Nous sommes amenés à traverser ce courant “macroniste” !
Il peut être intéressant pour chacun, considération politique mise de côté, de se pencher sur nos réactions et actions face à ce chef d’état et à ses agissements, il n’est que l’expression d’un courant (encore bien) inconscient qui provient de chacun d’entre nous. Que nous nous rebellions contre ses ordonnances ou que nous nous les subissions, chacun de nous est partie prenante de ce qui se passe dans le collectif qu’est la France (pour ne prendre que cet exemple qui s’impose à nous...)

Avec cette Nouvelle Lune - qui a lieu d’une part à la veille de la journée de Paix instaurée (peut-être pas si arbitrairement) en ces derniers jours de l’été... nous ne sommes pas encore en Balance ... mais nous percevons où cette énergie de transition , et d’autre part à deux jours de l’équinoxe de l’automne, passage du Soleil en Balance et moment crucial où la lumière se tourne vers notre intériorité - nous sommes invités à nous tourner en conscience vers l’intérieur d’où chacune de nos actions au quotidien prendront racine pour les mois à venir. Notre volonté consciente est ouverte à se laisser féconder par l’inspiration du moment, notre résistance à ce nouveau tempo maîtrisée en confiance, l’inconnu peut nous surprendre pour peu qu’on ait eu le courage de s’y aventurer malgré le flou qui nous entoure. Attention à toute envie de fuir la réalité aujourd’hui, cet ici où la lunaison précédente nous a conduit, il n’y a plus aucun chemin praticable pour revenir vers le passé proche ; quelques croyances tombent, tel un fruit pourri se détache de la branche, n’ayant plus rien à offrir.

L’authentique reliance au collectif se fait par l’exploration de notre l’intérieur et non pas dans l’action extérieure qui n’est, ne doit être, pour être juste qu’une résultante d’une réelle connexion au soi... Nous sommes chacun pour soi-même cet homme ou femme charismatique. La fatigue de ces derniers mois peut ainsi laisser place à un sentiment de complétude, sans plus de culpabilité quant à ce “je” révèle être, sans plus de souffrance à trop vouloir faire comme si ... tout se met en ordre au delà de notre vision à court terme.

En accord avec nous-mêmes, moi et soi, avant-première de notre rencontre harmonieuse avec l’autre. C’est la seule condition pour la paix sur notre planète, la paix intérieure à laquelle la Vierge nous y a préparé grâce à ses qualités de conscientisation de chaque instant du quotidien.
Le défi de cette lunaison va être de gérer notre volonté consciente au travers des brumes qui voilent actuellement notre chemin vers la guérison. Nous y sommes tou-te-s- préparé-e-s !

Rendez-vous à la prochaine Pleine Lune.
Bonne lunaison à chacun-e.
Brigitte

Les principaux rendez-vous de la Lunaison :

Mars 13° Vierge opposée à Neptune le 24 septembre
Mercure 22° Vierge carré Saturne le 25 septembre

Premier Quartier : le 28 septembre sur le 6 ème degré Balance/Capricorne
Pluton redevient directe le 28 septembre
Mercure entre en Balance le 30 septembre
Vénus 13° Vierge opposée à Neptune le 30 septembre

Pleine Lune : le 5 octobre sur le 13° Balance/Bélier
Conjonction Vénus/Mars à 20° Vierge le 5 octobre
Mercure 17° Balance carré Pluton le 9 octobre
Jupiter entre en Scorpion le 10 octobre

Dernier Quartier : le 12 octobre sur le 20° Balance/Cancer
Vénus entre en son domicile la Balance le 14 octobre
Mercure 27° Balance opposée à Uranus le 15 octobre
Mercure entre en Scorpion le 17 octobre
Mercure à 2° Scorpion conjoint Jupiter le 18 octobre