Il y a 40 ans ...



Il y a 40 ans, dans la nuit 31 octobre au 1er novembre, Charles Kowal, astronome américain, ne fête pas Halloween. Il regarde plusieurs clichés pris durant les nuits précédents et découvre un minuscule objet d’une nature bien particulière ! Chiron faisait son apparition dans notre galaxie et allait ouvrir une brèche dans la conscience humaine.


Au moment de sa découverte, Chiron se trouvait à 4° Taureau dont le degré Sabian évoque un “Pot d’or au pied de l’Arc-en-ciel”, symbolisant “Les richesses que procure la réunion des natures céleste et terrestre”.


En 40 ans, Chiron a parcouru presque l’entièreté du zodiaque, nous ouvrant peu à peu à une conscience inclusive de l’énergie de vie de chaque signe parcouru. A chaque traversée d’un signe, Chiron nous interpelle sur les plus hautes valeurs de celui-ci en dénonçant les inconsciences qui obscurcissent notre vécu de cette énergie. La Blessure dont nous parle Chiron dans notre thème est une porte ouverte vers notre libération et l’éveil à notre vraie nature. Nous sommes une âme expérimentant l’aventure humaine et ainsi œuvrant pour un dessein collectif qui échappe à notre petite conscience, telle une cellule de notre corps œuvrant à la mort - à la vie - pour celui-ci. Chiron nous propose d’élever notre perception vibratoire du signe dans lequel il se trouve à notre naissance pour une juste reconnaissance de l’être que nous sommes. Il est une clé essentielle sur la voie d’individuation proposée par Carl Gustav Jung.


Aujourd’hui, Chiron est à la fin de sa course en Poissons ; pour cet anniversaire, il se trouve sur le 25° dont voici le symbole Sabian :

Une organisation religieuse parvient à vaincre l'influence corruptrice de pratiques dévoyées et d'idéaux dégénérés : La faculté dont jouit l’Âme d'intervenir dans la vie personnelle et de provoquer les catharsis nécessaires.
Le nécessaire recentrage de l'attention et de la volonté conscientes, illustré par le tableau précédent, a fréquemment des conséquences négatives : exclusivisme, orgueil, jalousie, soif de pouvoir et de richesses. Tout homme est une Église dont le dieu est l'Âme. Or la plupart d'entre nous oublie l’Âme pour vivre selon des règles et des usages dogmatiques, non seulement vidés de leur sens mais très souvent altérés par les passions et leur exigence ainsi que l'ego et sa raison raisonnante. Une purge, une catharsis, s'avère indispensable afin de restaurer la spontanéité créatrice et, plus encore, la relation avec l’Âme et le dharma que Dieu nous donne en partage. Cette étape conduit avec à propos à la séquence concluant ce vaste cycle. En effet, le couronnement final de la réalisation du potentiel inhérent à l'Acte créateur originel requiert des moments de crise et de purification
.

 

40 ans après la découverte de Chiron

Et pour ce temps de purification, Chiron nous propose d’utiliser notre esprit d’investigation pour explorer nos sombres profondeurs. Nous aurons à nous confronter à nos croyances érigées en dogme bienséant par l’ego. En reconnaissant ces obstacles que nous mettons nous-mêmes sur notre chemin, nous pourrions découvrir le foyer d’un feu sacré, là où l’Amour révèle ce qu’est la Vie. La clé de Chiron en Poisson est le sentiment d’unité et de reliance qui unit tous les règnes de vie sur notre planète Terre.

 

 

Alors, si comme Charles Kowal vous ne souhaitez pas fêter Halloween à la façon dont la société consumériste vous le dicte, penchez-vous aujourd’hui sur votre Chiron de naissance, la connexion devrait se faire aisément ! Dans quel signe se trouve-t-il ? Quel est son symbole Sabian ? De quelle façon se relie-t-il à l’ensemble de votre mandala de naissance ? Observez avec précaution son cycle. Quel était votre état d’âme à chacun des moments-clé de ce cycle ? Que vous a-t-il enseigné lors de ces temps-clé de votre existence ?

Et si vous avez prévu de fêter Halloween, parce que la fête est un moment de joie à cultiver, choisissez votre déguisement en toute conscience :-)

Bonne soirée à chacun-e !
Chironiennement vôtre,
Brigitte

Le 31 octobre 2017