Chiron entre en Bélier

1ère partie :

Mais qui est donc Chiron ?

Chiron fait une première entrée en Bélier le 17 avril 2018 à 9h50 Tu. Il va rétrograder en Poissons à partir du 25 septembre 2018 et reviendra définitivement dans le Bélier le 18 février 2019 où il restera jusqu'au 18 juin 2026. C'est la première fois depuis sa découverte en 1977 que Chiron traverse ce signe. La première fois donc que nous pouvons observer en conscience son passage dans ce signe.

Chiron est un objet céleste récemment découvert. Toute découverte d'un nouvel objet céleste est un évènement important car elle offre à la communauté humaine l'opportunité d'ouvrir sa conscience à un nouvel univers symbolique et d'expérimenter consciemment un archétype dont nous ignorions presque tout jusque là puisqu'il était resté tapi dans l’ombre de l’inconscient collectif.

Pour élaborer l'interprétation d'un nouvel objet céleste, l'astrologue dispose de trois outils principaux : les caractéristiques astronomiques de cet astre, son thème de découverte et la symbolique mythologique.


Mais qui, quoi, comment et pourquoi est Chiron ?

Chiron est un astéroïde à chevelure cométaire découvert par l'astronome Charles Kowal le 1er novembre 1977, soit très récemment sur l'échelle de l'histoire de l'astrologie. Il a pourtant été très rapidement intégré par les astrologues anglo-saxons, avec un peu plus de réticence du coté français où il reste encore sujet à précaution.

Dans les années qui suivirent l'apparition de Chiron dans notre ciel, de nombreux autres objets de même nature furent découverts. C'est leur nature double - astéroïde et comète - qui fut à l'origine d'une nouvelle classe d'objets célestes : les Centaures. Un premier indice quant à leur interprétation astrologique découle de cette double nature : l'unification du corps et de l'esprit, l'intégration de notre part animale et de notre part spirituelle.

Chiron orbite entre Saturne et Uranus. Il relie donc nos planètes personnelles (visibles) aux planètes transpersonnelles (invisibles). Cette reliance nous fournit un deuxième indice important pour l'interprétation : Le passage de la sphère saturnienne à la sphère uranienne implique une ouverture de conscience de notre personnalité à notre individualité.

Dane Rudyar a défini 4 niveaux d'interprétation du thème de naissance correspondant à 4 niveaux de conscience qui sont :
* le niveau biologique : mon coeur bat, je digère mon repas, etc... sans aucune intervention consciente de ma part ;

* le niveau socio-culturel : je suis né.e dans un pays, dans un certain environnement social et culturel, dans une famille avec ses propres valeurs. Tout cela conditionne ce que je suis, ici je reste dans une conscience de masse ;
* le niveau individuel : je prends conscience que je suis un individu unique et découvre mon libre arbitre, je m'individualise pas à pas, à la découverte du soi. C'est à niveau de conscience qu'intervient Chiron ;
* le niveau transpersonnel : ici l'individu s'ouvre à une conscience au-delà de son propre univers et la conscience s'ouvre à des univers imperceptibles par les sens communs. C'est le niveau de conscience de l'éveil spirituel qu'atteignent les éveillés ou les saints. C'est la conscience du Soi, du grand Tout ou de Dieu.

Le processus d'individuation tel que C.G. Jung l'a défini et qui décrit l'ouverture de conscience vers le niveau transpersonnel concerne le thème de naissance dans sa totalité. Chiron nous guide vers le niveau de conscience individuelle. Il est une clé essentielle dans le déclenchement du passage à ce niveau de conscience et sa découverte manifeste que nous sommes de plus en plus nombreux prêts à atteindre ce niveau de conscience.



Vous avez dit conscience centaurique ?

Et comme pour corroborer cette idée, en parfaite synchronicité, un essai consacré à l'évolution de la conscience humaine et dans lequel pour la première fois apparaît le terme conscience centaurique est publié l'année même de la découverte de Chiron. Ce petit livre "Le Spectre de la Conscience" d'un penseur américain Ken Wilber, qu'il est impossible de résumer en quelques lignes, eut de grandes répercutions au sein de la pensée humaniste et fut une véritable révolution dans la psychologie transpersonnelle.

Ken Wilber dans son élaboration approfondie de l'évolution de la conscience définit le niveau de conscience centaurique comme étant l'étape où le corps et l'esprit ayant été différencié dans les étapes précédentes sont amenés à être réunifiés. Le corps en particulier - notre part animale - mal mené par le niveau égotique, réduit à une simple machine et ignoré dans ses simples besoins y retrouve sa juste place. L'écoute du corps occupe donc une place essentielle dans les thérapeutiques de conscience centaurique dont l'approche est à la fois psychique et somatique. On ne peut nier que ces dernières décennies ont vu un grand nombre de ces thérapies éclore, comme par exmple, pour ne pas les citer toutes, la kinésiologie.

Pour Ken Wilber : « Le centaure est un animal mythique, à moitié homme et à moitié cheval, qui représente l’union et l’harmonie parfaite entre le mental et le physique. Un centaure n’est pas un cavalier qui contrôle sa monture, mais un cavalier qui ne fait qu’un avec elle. Non pas une psyché séparée et en contrôle du physique, mais une "unité psycho-somatique" sachant s’autogérer ».

La conscience de notre capacité à choisir est à ce niveau de conscience cruciale. Le libre-arbitre s'intègre à la conscience. Si la destinée est inscrite, l'individu peut néanmoins choisir son attitude face à ce destin. c'est ce que les Existentialistes ont nommé la liberté existentielle.

L’humanité serait actuellement en évolution vers ce niveau de conscience centaurique. Cette ouverture de conscience est présente dans tous les mouvements de psychologie humaniste qui ont vu le jour durant le 20 siècle. En astrologie, Rudhyar est le précurseur de ce niveau de conscience appliqué à l'astrologie.

Une astrologie qui se pratique au niveau de la conscience centaurique inclut à la fois le destin inscrit et le libre-arbitre de l'individu et c'est dans l'instant présent que la réponse se dévoile à notre conscience. L'astrologue n'est plus un diseur d'avenir mais un facilitateur de prises de conscience quant à un vécu qui ne détermine pas mais ouvre à de nombreuses possibilités que seul l'individu est en mesure d'évaluer pour choisir en conscience.

Le thème de découverte de Chiron contient également de nombreuses indications quant à ce passage vers une nouvelle conscience de soi et notre besoin de réunification.

Nous ne retiendrons ici que le degré Sabian de sa position (4° Taureau) qui nous parle cette reliance sous la forme imaginée d'un "Pot d’or au pied de l’arc en ciel : Les richesses que procure la réunion des natures célestes et terrestres".

"L'Arc en ciel est chemin et médiation entre l'ici-bas et l'au-dessus. Il est le pont qu'empruntent dieux et héros entre l'autre monde et le nôtre." Dictionnaire des Symboles (collection Bouquins)

"L'Arc en ciel c'est l'arche d'alliance. C'est le symbole du contrat que Dieu a passé avec l'humanité. D'après la Bible, Dieu ne se remontre à l'humanité que sous forme d'arc en ciel pour lui rappeler qu'il y a une alliance entre eux deux." Bernard Werber

 

Chiron, le guérisseur blessé

Enfin, dans la mythologie grecque, Chiron est le guérisseur blessé, un sage centaure qui est le mentor de tous les héros. Blessé au genou par Héraclès, un de ses élèves, il demandera à échanger son immortalité en prenant la place de Prométhée qui libéré pourra donner le feu divin aux humains

La richesse de ce mythe est souvent balayée par l'importance que l'on accorde à la blessure inguérissable et par l'interprétation de la conclusion du mythe. Chiron immortel de part sa filiation à Saturne trouve la voie de la guérison en abandonnant son état d'immortel et en choisissant de devenir mortel. Ce choix libérateur le conduit à réaliser son destin. Et en permettant ainsi à Héraclès d'accomplir une de ses missions (éradiquer la race des centaures), il participe également à un destin collectif. La fin des centaures contribue aussi au don du feu divin aux humains rendu possible par la libération de Prométhée (le feu divin représentant le niveau de conscience transpersonnel évoqué plus haut). C'est là que réside l'essentiel des enseignements de notre sage Chiron.

La blessure inguérissable est finalement guérissable... La guérison que nous propose Chiron est la recherche de l’unité que nous sommes, corps âme et esprit. Notre souffrance existentielle provient d’une division entre le moi et le soi que Chiron va nous permettre d’harmoniser… La guérison réside en un changement d'état, un changement de plan de conscience.

Sans s'ouvrir à la dimension spirituelle de l'existence terrestre, il semble difficile de comprendre la guérison que nous propose Chiron. Car quelle est cette part de nous-même immortelle qui choisit de s'incarner - et donc une mortalité certaine - pour réaliser une destinée choisie ?

 

 


L'interprétation astrologique de Chiron

L'importance de Chiron dans un thème de naissance est à déterminer en fonction de sa position au regard des angles du thème et de ses relations avec les autres planètes du thème. Comme pour tout nouvel objet céleste, nous ne sommes pas tous sensibles à Chiron. Certains personnes ne semblent pas encore de nos jours concernées par cet archétype. Un contact avec les luminaires et les planètes personnelles lui donne plus facilement la parole. Toute planète en carré ou opposition à Chiron revêt une importance spéciale car elle participe à l'ouverture de conscience tout au long du cycle de Chiron. Enfin la présence de Chiron en conjonction aux Nœuds Lunaires, dans un stellium ou au point majeur d'une figure planétaire (par exemple 4ème planète d'un carré en T ou planète phare une figure de cerf-volant, etc...) lui confère une place active dans notre thème.

Là où se trouve Chiron dans notre thème est un point sensible car paradoxal. Dans un premier temps, un voile semble recouvrir cet endroit du thème. Nous y subissons un mal être récurrent – la blessure existentielle - qui nous taraude jusqu'à ce que nous acceptions de considérer notre libre-arbitre dans les situations que nous présente Chiron. Nous pouvons nous y sentir « affaiblis » alors qu’au fond nous pressentons qu’une grande richesse y réside, notre trésor ou don de soi, à offrir à la collectivité. Il nous faudra d’abord accepter cette faiblesse, cet obscurcissement de la conscience pour nous mettre en chemin et finalement nous ouvrir à cette nouvelle perception de ce que nous sommes et se donner corps et âme à la vie...

Ce secteur de notre thème indique un espace de vie où nous allons être questionnés quant à notre aptitude à nous ouvrir consciemment à l'individu que nous sommes et au pourquoi nous sommes venus vivre ici et maintenant sur terre. Nous avons la liberté de nous laisser guider par les enseignements que nous délivre ce sage centaure. Nous avons le choix de rester une victime d'un mal qui nous ronge ou de décider de devenir le héros de notre vie et ainsi notre propre maître.

Dans le secteur de vie où se trouve Chiron dans notre thème, une pratique de développement personnel est toujours conseillée pour s'aider dans ce passage à une nouvelle conscience. Si nous engageons sur une voie de connaissance de soi, ce secteur de notre thème peut se révéler un lieu d'initiation, une source de bienveillance inépuisable qui nous guide tout au long de notre cheminement vers l'individuation. Nous pouvons y apprendre comment prendre soin de soi-même, comment être bienveillant envers soi-même, y découvrir l'amour...


* * *

Le signe de Chiron nous renseigne sur le type d'énergie que nous serons amenés à travailler en conscience pour parvenir à une juste utilisation de ce signe au sein de notre thème. Ce signe est porteur des vécu douloureux, conséquences d'une méconnaissance ou d'une utilisation inconsciente de cette énergie suite aux nombreux conditionnements inévitables que nous avons reçus. Il nous appartiendra d'explorer les enseignements de ce signe et d'y révéler notre libre arbitre. La position en signe décrit un courant collectif quant à la problématique de Chiron à laquelle les générations Chiron auront à répondre. Une génération Chiron porte en elle les plus hautes qualités du signe de Chiron. Mais bien sûr avant d’être capable d’utiliser l’énergie de ce signe dans sa plus pure expression, la personne se heurtera à son expression primaire ou basique, source de souffrance,

La position de la planète maîtresse du signe de Chiron est essentielle pour comprendre comment s'exprime notre vécu chironien. Un travail conscient sur cette planète nous fournira des clés pour s'ouvrir à une nouvelle perception du signe de Chiron.

La maison de Chiron est telle la caverne où Chiron vivait et dispensait ses enseignements, notre chironium. C'est un lieu protégé et protégeant, un lieu d’initiation. Nous pouvons nous y recueillir pour recevoir les enseignements de Chiron. C'est dans cette caverne que Chiron se réfugie quand la douleur de sa blessure devient insupportable, c'est là où il médite, là où il prend conscience du chemin que prendra sa propre guérison. Mélanie Reinhardt parle de temenos à propos de cette maison, c'est à dire d’une enceinte sacrée où nous pouvons rencontrer le coté numineux de la vie.

La position de Chiron en maison révèle notre façon unique d'expérimenter l'archétype chironien.

Chaque expérience dans ce secteur de vie, aussi difficile soit-elle, nous délivre un message de sagesse quant à notre vision limitée du vécu de cette Maison et peut nous conduire à entreprendre notre quête de notre vérité et à dévoiler le sens caché de notre mal-être. C'est une maison astrologique où un réel travail sur soi peut être entrepris qui englobera l'ensemble du thème, Au delà de l'histoire qui se déroule, la conscience de notre individualité s'y manifeste et nous sommes amenés à nous dépasser, à grandir en conscience. C’est au travers des expériences de ce secteur de vie que la personnalité pourra prendre contact avec son individualité et s'ouvrir à ce qui fait d’elle un être unique au service du collectif.

Les planètes en aspects à Chiron sont tels des ambassadeurs de l'enseignement chironien et de précieuses aides sur notre chemin. Il nous faut les confronter sous peine d'alimenter notre mal-être.

L'étude de Chiron ne peut être complète sans l'étude des 2 mi-points Saturne-Uranus et Uranus-Saturne, la Porte Invisible et la Porte Visible tels que Catherine Castanier le développe dans son livre. La Porte Invisible révèle les origines de notre mal-être, la Porte Visible les remèdes possibles. Voir son livre « Chiron et l'axe des Portes ». L'intégration de ces mi-points permet de décoller la blessure de là où se trouve Chiron et de mieux percevoir le sens réel de Chiron en tant que porteur et acteur de la blessure.

Enfin, l'étude du cycle de Chiron va nous mettre sur la voie de ce qui cherche à être guéri en soi et nous fournir des repères et des clés quant à comment opérer la réunification auquel Chiron nous convie. L'étude de ce cycle permet de dérouler le fil conducteur de notre éveil à notre besoin de cheminer vers l'être dans sa globalité.
Compte tenu de l'orbite de Chiron, les âges-clés de ce cycle varient selon le signe où il se trouve à notre naissance. Les moments-clés du cycle de Chiron peuvent être des temps de révélation du message chironien.

Pour la génération Chiron Bélier, qui va connaître dans les 8 années à venir son retour de Chiron, les âges-clés du cycle sont les suivants :

* Le 1er carré a eu lieu entre 14 et 18 ans. Chiron est alors en Cancer. Il s'agit d'une première rencontre avec l'archétype qui met sur le devant de la scène la blessure portée par Chiron et débute l'apprentissage chironien, apprentissage qui va forcément impliquer la planète Mars et le vécu martien, mais aussi concerner la Lune qui va d'une certaine questionner Mars sur ses agissements d'évitement face à la blessure.

* A l'opposition, qui a eu lieu entre 20 et 24 ans, Chiron est alors en Balance. Il s'agit souvent d'un temps de la confrontation. Notre attention est alors attirée vers notre façon bien particulière d’être en souffrance et notre apparente impuissance à y remédier. Mais ainsi guidé, quelque chose en soi nous fait poursuivre notre quête. c'est un temps de crise mais qui peut permettre la rencontre avec un mentor en la personne avec qui nous sommes en conflit. Ici Mars intervient en collaboration ou en conflit avec Vénus.

*Au carré décroissant, qui a eu lieu entre 28 et 31 ans. Chiron est en Capricorne. C'est le temps de l'acceptation où nous allons intégrer consciemment les enseignements reçus. Ce peut être un temps d'ouverture au-delà de sa personnalité. Ici Saturne assiste Mars...

Tout au long de ce cycle, c'est la position de Chiron en maison natale qui est travaillée et le vécu de ces moments-clés enrichissent notre connaissance de ce secteur de vie.

Chacun des âges-clés du cycle de Chiron nous permettant de faire un état des lieux quant à notre intégration de notre Saturne et notre ouverture à Uranus, il est utile de replacer ces âges-clés dans les cycles générique de ces 2 planètes .

Le retour de Chiron a sa position natale se passe autour des 50 ans. C'est un temps où si tous les enseignements de Chiron ont été entendus et écoutés, le passage peut se faire, la porte est grande ouverte. C'est généralement un âge où notre rapport à notre mortalité change. Nous ne pouvons continuer à vivre dans une certaine insouciance comme si nous étions immortels. Ce peut être comme un retournement de conscience qui nous conduira à nous donner plus totalement à l'existence. Pour certains, ce sera un temps de couronnement, un moment Kaïros d'un nouveau départ ou si les enseignements de Chiron n'ont pas été écoutés, une opportunité de commencer un travail intérieur.



Pour aller plus loin, je vous invite à consulter les pages de la section La Voie du Centaure en particulier la page des mots-clefs où vous trouverez certainement des pistes de réflexions sur votre Chiron ainsi que la page re-sources de la section Le Centaure en Soi. Vous y trouverez en autre l'article d'une astrologue australienne Candy Hillenbrand paru à la fin des années 90, intitulé "The Centaur Connection – Expanding Chiron’s Territory", article qui m'a fait découvrir au début de mes recherches sur Chiron le livre de Ken Wilber et la conscience centaurique. Sur le site d'Anna Lorrai, une passionnée des astéroïdes, vous pourrez télécharger une traduction de cet article : Contactez le centaure. et bien d'autres références sur Chiron...


Prochains articles à venir :

* Le passage de Chiron en Bélier collectivement et individuellement ; la génération Chiron Bélier

* Bilan du passage de Chiron Poissons et la génération Chiron Poissons