Pleine Lune du 31 janvier 2018 à 13h27 Tu
sur le 12° de l'axe Verseau-Lion

 

Voici une Pleine Lune remarquable, voir exceptionnelle selon certains ! Trois facteurs concourrent à cet état particulier :

1/ Nous sommes toujours dans un temps de "super" Lune - la Lune est au plus proche de la Terre. Elle nous apparait plus grosse et nous pouvons nous sentir très proche de ce qu'elle symbolise.

2/ Une éclipse lunaire a lieu quelques minutes après la Pleine Lune. Pendant cet éclipse, la Lune va disparait dans l'ombre de la Terre- dans l'alignement Soleil-Terre-Lune, la Lune se trouve dans l'ombre de la Terre. Pour en savoir plus du point de vue astronomie : Eclipse Lunaire

3/ Enfin une Lune Bleue ?... Selon notre calendrier, nous avons 2 Pleine Lune au mois de janvier. Que 2 PL aient lieu lors d'un même mois calendaire est certes un rendez-vous rare mais n'est pas un évènement astrologique remarquable... Cette seconde PL de janvier ne se fait pas sur le même axe que la précédente PL. En effet, ce qui est rare et remarquable astrologiquement parlant est que 2 NL ou 2 PL se succédant aient lieu dans un même axe astrologique donc durant un même mois astrologique, mettant ainsi en avant le ou les signes impliqués. Ce fut le cas en mai-juin 2016 où deux PL eurent lieu sur l'axe Gémeaux-Sagittaire. Ce sera le cas également au printemps 2019...

Ceci dit, il y aura bien 13 Pleines Lunes en 2018, nous aurons donc bien 2 Pleine Lune sur un même axe astrologique. Elles encadrent l'année : ce sont celles du 2 janvier et du 22 décembre 2018 qui ont lieu sur l'axe Capricorne-Cancer, confirmant l'importance du Capricorne tout au long de cette année et de son maître Saturne, présent dans ce signe.

 

Mais revenons à notre ici et maintenant avec cette Pleine Lune avec Vénus & Junon conjointes au Soleil et Cérès conjointe à la Lune. Une présence au féminin qui soutient notre Lune éclipsée ! A noter également que l'axe des Noeuds Lunaires est conjoint à la Pleine Lune. Le Soleil est en bi-novile à Jupiter et au semi-carré de Chiron. La Lune est en quinconce à Neptune et au sesqui-carré de Chiron. Tous ces aspects traduisent des énergies spirituelles subtiles à l'oeuvre. Saturne, maître de la lunaison ne fait aucun aspect majeur, Uranus, maître de la PL est au carré décroissant d'un petit amas Capricorne : Pluton, Lune Noire et Mercure.

 

 

Nous sommes donc au coeur de la lunaison qui a débuté avec la Nouvelle Lune du 17 janvier. Que va-t-il émerger des intentions que nous avons posées avec plus ou moins de clarté en ce début d'année 2018 dans un climat quelque peu contraignant, voir déstabilisant dans lequel nous a baigné cette Nouvelle Lune ?

Nous sommes actuellement sollicités quant à notre solidité intérieure, notre capacité à tenir debout en ne nous appuyant que sur notre seule autonomie intérieure. Il y a des remises en question auxquelles nous n'échapperont pas. Si nous étions de simples logiciels, il nous faudrait faire face à la nécessité d'une mise à jour complète de la structure même du fonctionnement de notre personnalité au sein de sa communauté.

Avec cette Pleine Lune, nous ne pouvons plus ignorer cette part d'ombre, qui nous apparait sous les traits d'une "petite personne" suffisante et imbus d'elle-même et nous coupe de nos meilleures intentions. Cette "petite personne" qui au fond est la mal aimée, parfois même notre enfant intérieur trop longtemps délaissé et qui cherche à se faire remarquer par tous les moyens.

Il est possible que nous ayons à revoir nos prétentions à la baisse, s'arrêter un temps, revoir le rythme que nous nous imposons - imposé diront certains ! - et de poser un regard bienveillant sur soi-même, obscurités incluses ... elles sont l'accès à notre joie de vivre...

L'erreur serait de s'accrocher à de vieilles recettes fonctionnant par le passé, de vouloir fuir le sentiment de mal être de cette mise en lumière de notre orgueil. Nous avons juste à constater que cela ne fonctionne plus, sans culpabiliser de se voir ainsi dans une sorte d'impuissance émotionnelle... et à rester ouverts à tous les soutiens qui viennent à nous. Une force constructive est ici et maintenant à l'oeuvre qui n'a d'autre intention que de nous aider à développer notre liberté intérieure.

En quoi le regard de l'autre serait-il encouragements ? Sommes nous si déconnectés de nous-mêmes que nous ne pouvons puiser dans cette force qui nous habite ? De quoi notre regard intérieur manque-t-il pour avoir ainsi à se nourrir de l'extérieur ?

L'amour commence avec soi-même, dans les tréfonds obscurs de notre monde intérieur. Ici nous pouvons découvrir les fondements de notre humanité, ce qui nous relie à notre communauté, ce que nous partageons avec chaque humain.

Petite synchronicité de cette Lunaison : le dernier livre de Fabrice Midal* : "Sauvez votre peau ! : devenez narcissique" a été publié le jour de la Nouvelle Lune et sa campagne de publicité s'est fait entendre même sur les grandes ondes... voici un extrait du texte de couverture : Dans ce livre, je propose une toute nouvelle interprétation du mythe de Narcisse, qui n'est nullement cet homme coupable de ne penser qu'à lui, mais l'être qui apprend à se rencontrer, à se respecter, à se faire confiance. Contrairement à une illusion tenace, c'est en étant narcissique, en étant en paix avec soi, que nous pouvons développer un rapport authentique aux autres, sans les prendre de haut ni se rabaisser soi-même. Comme moi, sauvez votre peau, devenez narcissique ! Son message est parfaitement en accord avec l'énergie de cette Pleine Lune. Peut-être ce livre est un cadeau à nous offrir ? **

Love and Light de A Teremtés Misztikája

C'est ainsi que l'amour de soi nous conduit à notre autonomie intérieure. Nous pouvons lâché de vieux conditionnements comme autant d'ancêtres qui ont contribués à notre incarnation sur cette Terre mais qui ne peuvent plus rien faire pour nous ... la loyauté envers soi-même demande un certain courage...

Et si notre corps souffre actuellement de fatigue ou de maux physiques, écoutons-les comme autant de mots du coeur. Prenons le temps de nous dorloter, de nous choyer. Cessons d'être des mendiants de l'amour, ayons le courage de nous aimer, soyons notre plus fidèle amoureu.se.x !

En vous souhaitant une lumineuse Pleine Lune !

Astromicalement,

Brigitte

 

* Fabrice Midal (né le 29 septembre 1967 à Paris) est un philosophe, fondateur de l’École occidentale de méditation. Il revendique la pratique d'un « bouddhisme laïque ». wikipédia

** Je précise que je n'ai pas lu ce livre, j'ai juste entendu Fabrice Midal exposer son livre à la télévision, j'ai oublié dans quelle émission mais on retrouve certaines de ses interventions sur Internet : C'est vous - France Info ...

 


Les degrés Sabian à méditer durant cette Pleine Lune

Soleil à 12° Verseau


Une pyramide humaine sur des marches en espalier : La nécessité de reconnaître des différences de types et de niveaux d'évolution chaque fois que des êtres humains vivent et travaillent ensemble.
Ce symbole désigne manifestement la marche ascendante de l'évolution propre à la vie et à la conscience. Il semble s'appliquer particulièrement au fait que des différences de niveaux existent parmi les êtres humains. L'idéal de l'égalitarisme doit être contrebalancé par notre compréhension du fait que l'ordre hiérarchique est une donnée naturelle. Chacun de nous devrait être conscient du niveau auquel il se trouve, même lorsqu'il cherche à se diriger vers un échelon supérieur. Nous devrions lever les yeux en quête d'inspiration et d'exemples, tout en aidant à s'élever les êtres humains situés à l'échelon directement inférieur. Voici le vaste mouvement d'échanges de l'évolution ; or il s'applique aussi bien à l'évolution socioculturelle qu'à la progression des espèces biologiques.

Lune à 12° Lion


Une réception dans un jardin éclairé par des lanternes bariolées : Détente en groupe, loin de la routine, dans un endroit à la mode
Tandis que le symbole précédent illustrait la joie simple et spontanée des enfants, celui-ci décrit les loisirs plus ou moins conventionnels du monde adulte, dictés par la mode, où après avoir laissé derrière soi son travail, on échange des plaisanteries et des cancans. La « pelouse » et les « lanternes » dénotent une ambiance de bon ton ; ce genre de réunion où les langues déliées par l'alcool s'engagent dans des conversations animées fait appel à une forme d'esprit très social dépourvu parfois d'innocence. La Grande Tradition s'est vue réduite à une mode sociale.
Séquence 27 Grade 2 : Ce symbole entre en contraste avec celui de la première étape. Nous avons atteint maintenant un stade d'urbanité où l'on prête attention aux apparences, faisant preuve d'un esprit superficiel.

Uranus à 25 ° Bélier


La possibilité pour la conscience de chevaucher deux plans de l'existence : La révélation de nouvelles potentialités.

Ce symbole, sans pour autant le spécifier, apporte la garantie qu'il est possible d'évoluer avec bonheur sur deux plans de conscience pour peu que l'on ait auparavant rempli les conditions indiquées au symbole précédent. « Sois apte et disposé à donner à ton esprit cristallin une forme qui traduira l’accomplissement spirituel. Alors tu seras en mesure d'éprouver la vie et l'énergie sur le plan intérieur et le plan extérieur tout aussi bien » .Le message implicite est un message de foi. On ne peut vraiment vivre que ce que l'on croit profondément pouvoir vivre.
Cette dernière étape annonce la possibilité d'un nouveau pas. Dans l'évolution, mais ce n'est encore qu'une possibilité, une promesse. On est véritablement mis a l'épreuve.


Saturne à 25 ° Bélier


Des indiens sur le sentier de la guerre, dans un canoë bien chargé, certains rament, d’autres exécutent une danse de guerre : La mobilisation des énergies physiques et morales dans un esprit de conquête.

La guerre est souvent déclenchée dans le dessein majeur de mobiliser la volonté commune pour éviter une scission interne due à un individualisme excessif. Il se peut que le « chef indien » (Capricorne 1°), pour asseoir plus fermement son autorité, estime commode voire nécessaire d'exalter l'esprit guerrier grâce, peut-être, à une légère provocation. La scène présente une situation extrêmement dynamique. Le groupe (ou la nation) affirme sa solidarité et son unité, quant à sa raison d'être, en prenant l'offensive. La vie de groupe, pour rester saine, exige une activité et une remise en cause constantes.
Ce dernier degré suggère que l'agressivité peut être un élément nécessaire dans la mise en œuvre du potentiel de croissance inhérent à tout groupe social.