La Clef

Une clé qui ouvre bien des portes d'une nouvelle conscience… Je vous laisse imaginer ce qu'il y a au delà de la porte que vous choisirez de passer.

C’est ce que représente le glyphe de Chiron, une clé ancienne : un ovale surmonté d'un K.

Au départ, ce symbole provient du K du nom du découvreur de Chiron (Kowal) et un o pour object (Kowal Object) mais aplati et qui ferait donc plutôt penser à l'orbite de Chiron. Le K semble bien convenir à Chiron, ne serait-ce que pour la prononciation ... Certains astrologues francais ont ainsi choisi d'écrire Kiron.

Voici ce que nous dit Annick Pineau, graphologue-astrologue à propos de la lettre K :


Hiéroglyphe Egyptien
« Une Sébile »

Lettre Hébraïque CAPH ou KAPH
« Paume de la main »


"
L’origine de la lettre K dérive du hiéroglyphe égyptien associé à la lettre C et représentant une « sébile » avec une anse, telle une coupe dans laquelle les constructeurs m
élangeaient leurs matériaux.
La lettre hébraïque correspondante est le CAPH signifiant « paume de la main » donc une sorte de creuset ou de moule à l’intérieur duquel se produit un mélange intime de forces en mouvement.
Cette lettre suggère donc des énergies qui mutent et s’associent au fond de soi, pour se manifester autrement ensuite, on peut y voir là le passage d’urne forme à une autre.
Or, la lettre est constituée de deux antennes reliées entre elle dans les profondeurs du centre d’un axe vertical. On y retrouve donc aussi le symbolisme de la coupe (avec ce qu’elle symbolise en terme d’abondance et d’immortalité) : l’une des antennes est tournée vers le Ciel et l’autre vers la Terre, l’une recevant ce qui vient d’en haut, l’autre captant les énergies du bas pour que se produise la fusion.

Cette lettre évoque donc la circulation incessante d’un flux d’énergie et son passage en un lieu mystérieux ou elle se rencontrent et fusionnent.
Le K se présenterait donc comme un transformateur de potentiel, qui délivre et diffuse par son ouverture centrale, à la fois émettrice et réceptrice, le manifesté issu de ces échanges intimes au creux de soi. Cette lettre est reliée au magnétisme et à la puissance vibratoire, au rayonnement et à la force d’âme qui se dégagent de l’Etre et se diffuse dans le monde extérieur.
"

Etonnantes coincidences, n'est-ce pas !

Merci à Annick Pineau . Pour vous rendre sur son site