Le Mythe de Chiron

Le mythe de Chiron révèle l'archétype du Guérisseur Blessé. Sa grande richesse fait écho à la complexité de l’archétype. Bien que nous sachions qu’un mythe n’a pas de réalité temporelle, nous ne pouvons dans un premier temps que l’interpréter en essayant de reconstruire une chronologie qui n’existe pas dans le monde des archétypes.

 

Naissance de Chiron

L'origine de la naissance de Chiron remonte à une lointaine époque mythologique où Saturne régne en maître de l'univers et tient à garder son pouvoir ... Un oracle lui a pourtant prédit qu'un de ses enfants le détrônerait. Il décide de passer outre cet avertissement et dévore chacun de ses enfants à leur naissance. Le coeur de Rhéa, mère des enfants, ne peut supporter très longtemps cette sauvagerie paternelle ... Elle substitue Jupiter, le petit dernier. Lorsque Saturne découvre la ruse de sa tendre épouse, il part à la recherche de ce fils.

C'est en chemin que Saturne croise la nymphe Philyra et, séduit, il en oublie l'objet premier de sa quête ... Philyra, elle ne semble pas conquise ! Pour échapper aux avances de Saturne, elle s'enfuit sous la forme d'une jument. Saturne prend alors les plus beaux atouts d'un cheval ...

De cette union, naitra Chiron mi-homme, mi-cheval, dans une caverne du Mont Pélion dont il fera sa demeure à vie.

 

Sa mère horrifiée par l'aspect physique de la créature qu'elle venait de mettre au monde, demande aux dieux d'être transformée en ce qu'ils voudront bien, pourvu qu'elle-même disparaisse aux yeux du monde en tant que mère de cet être ... Ainsi, Phylira fut changée en tilleul.

Il n'est fait nul part mention que Saturne ait eu vent de cette paternité ou bien a-t-il été trop occupé par ses propres enfants - rendus à la vie par Jupiter - pour se soucier de ce fils illégitime ...

Ainsi Chiron commence sa vie, rejeté par sa mère et non reconnu par son père ... Chiron n'ignore toutefois pas qu'il est le fils d'un dieu, car il en hérite l'immortalité, qui sera une cause de sa souffrance...

Chiron sera adopté et élevé par le couple de jumeaux divin : Apollon, dieu de la prophétie, de la médecine et des archers et Artémis, déesse de la chasse. Tous deux furent associés plus tard au Dieu du Soleil et à la Déesse de Lune ... de bons parents adoptifs...


G
râce aux enseignements de ses parents adoptifs, Chiron devient un maître-guérisseur dont la réputation couvre la Grèce entière. Il épouse Chariklo, une nymphe. Ils ont une fille, Ocyrhoe. On attribue également la paternité de Thétis à Chiron. Achille serait donc son petit-fils

 

     

 

Chiron est un réputé médecin & guérisseur, astronome & astrologue, savant & prophète, excellant aussi bien dans l'art de la chasse que celui de la musique. Sa sagesse reconnue dans la Grèce entière fait de lui un précepteur recherché. On lui confie l’éducation des plus grands héros grecs, parmi lesquels Hercule, Jason, Esculape, Achille, Castor et Pollux, Nestor, Pelée...


Cheiron & Achille
(Bettman Archive, New York - 19ème)

L'enseignement de Chiron s'adresse aussi bien à l'intellect qu'aux ressentis et intuition de son élève. Il priviligie autant les deux parties du cerveau, le féminin et le masculin présents en tout être. Il enseigne aux héros selon leurs potentialités, la médecine, l'astronomie, la musique, la chasse, la course à pieds, etc.. Chiron utilise sa connaissance de l’astrologie pour guider ses élèves vers la réalisation de leur plus haut potentiel.

 

Hercule

Hercule tient une place particulière dans le mythe de Chiron. Il est très jeune confié à Chiron, son mentor va le préparer à ses 12 travaux ... qui font d'Hercule le Héros par excellence.

Hercule est également celui qui blesse, par inadvertance, Chiron lors du combat contres les centaures. L'une des missions d'Hercule est l'extermination les centaures, on peut donc à juste titre se questionner sur l'origine de la blessure de Chiron et sur sa nature injuste... C'est encore Hercule qui va tuer l'aigle qui dévore le foie de Prométhée, permettant ainsi à Chiron de parachever sa destinée

 
Haut

 

   

La Blessure ...

La blessure est au coeur du mythe de Chiron.

Il existe plusieurs versions quant aux circonstances de la blessure de Chiron. La plupart évoque le mariage de Pirithoos et Hippodamie chez les Lapides (les ennemis des centaures) ; mariage auquel les centaures n'auraient pas été invités. Les Centaures débarquent en plein milieu de la fête, commence à boire et à chercher la bagarre, ils vont jusqu'à essayer de violer la jeune mariée. Hercule se lance alors à leur poursuite avec des flèches empoisonnées au sang de l'Hydre. L'une d'elles traversant sa cible, termine sa course dans le genou (ou le pied) de Chiron. Chiron est blessé dans sa partie animale et sa blessure reste inguérissable du fait de son immortalité.

Ce mariage qui se transforme en un combat contre la barbarie représente un pas décisif dans l'avènement de la civilisation. Cette scène mythologique a d'ailleurs été un des sujets favoris des artistes grecques. On trouve de nombreuses représentations picturales de ce mariage.

 

C'est aussi l'occasion pour Hercule de remplir une de ses missions, l'extermination des Centaures. Un grand nombre meurt lors de cet épisode. D'autres réussissent à s'enfuir et finissent par disparaître de la scène mythologique. Chiron est le seul centaure survivant mais il en reste à jamais blessé. La mission d'Hercule ne peut pourtant être complétée qu'avec la disparition de Chiron ...
... Inguérissable ?
Ainsi l'élève blesse par inadvertance le maître lors de l'une de ses missions. La souffrance qu'engendre cette blessure conduit Chiron à se mettre en quête du remède et à perfectionner son art de la guérison, tout en enseignant à ses élèves. Le maître devient alors le fameux Guérisseur Blessé qui traverse toute la mythologie grecque.
Bien que cet épisode du mythe permette au jeune héros Hercule la réalisation d'une de ses missions, la blessure de Chiron nous semble injuste et cette injustice peut en égarer beaucoup ; il semble en effet que nous nous méprenions quant au sens de cette blessure qui ne prend sens véritablement qu'à la libération de Prométhée.

Le maître est-il ignorant quant à ce qu'implique la mission de son élève pour lui-même ? La cause de cette blessure n'est-elle son appartenance à la communauté des centaures ? Toujours est-il que l'acceptation de sa blessure et la reconnaissance de son caractère immortel le conduit à prendre la place unique que lui a réservé la mythologie ...

La blessure est-elle vraiment inguérissable au sens où nous l'entendons actuellement ou bien avons-nous quelques difficultés à comprendre de quelle guérison dont nous parle le mythe ? Car finalement, la blessure est un moteur de réalisation de soi.

Haut

 


L'immortalisation du Centaure

La blessure étant rendue inguérissable du fait de son immortalité, Chiron demande à son frère Zeus, devenu Dieu de l’Olympe, d’échanger sa place contre Prométhée, le voleur du Feu Divin. Pour punition à cet affront aux Dieux, Prométhée a été enchaîné à un rocher. Chaque jour, un aigle vient lui dévorer le foie qui se reconstitue durant la nuit.

Seul un immortel peut sauver Prométhée de cette condamnation à perpétuité, en prenant sa place …

 


La constellation Centaurus

Ainsi Chiron après maints cheminenemts se révèle être l'immortel destiné à prendre la place de Prométhée. Il réalise que le remède à sa blessure est don de son immortalité. Le temps d’obtenir la bénédiction de Zeus, Hercule va tuer l’aigle. Prométhée est libéré et Chiron immortalisé dans la constellation du Centaure.

Les diverses interprétations de cette fin du mythe semblent se heurter à notre 'approche matérialiste de la mort. Ainsi certains parlent de la lâcheté de Chiron face à la douleur incessante, d'autres de résignation à un incompréhensible destin, la plupart oubliant le point de vue de l'âme.

Car Chiron en réalisant consciemment sa destinée nous offre l'exemple de ce que peut être le don de Soi. Avec la mort de Chiron, c'est le dernier centaure qui disparaît - la mission d'Hercule se conclut - la civilisation peut prendre un nouvel essor. La part animale de chacun a été soumis. C'est ce que son immortalisation dans la Constellation Centaurus nous présente sous la forme d'un centaure qui de sa lance tient en respect un loup (lupus) (Attention à ne pas penser que Chiron fut immortalisé dans la constellation du Sagittaire, qui montre le centaure Protos l'arc levé vers le ciel, cette confusion menant à des erreurs d'interprétation). Finalement en échangeant son immortalité contre la libération de Prométhée, Chiron permet au feu divin d'être distribué aux humains - la conscience est donnée à l'Homme.

Le passage de Chiron dans notre système solaire en ce début de 21 siècle n'est pas sans nous questionner sur le sens de notre propre passage sur terre. En se mettant à l'écoute de Chiron, allons-nous comprendre et faire notre le cheminenement d'immortel à mortel pour atteindre l'immortalité ?

Haut

 Le PasSage de Chiron Mise à jour Avril 2007